Période des questions: les manifestations pour la démocratie à Hong Kong

Par: L'hon. Jim Munson

Partager cette publication:

East and West block of Parliament, Ottawa

L’honorable Jim Munson :

Honorables sénateurs, j’ai une question complémentaire à poser sur la situation à Hong Kong. J’allais poser une question au sujet des enfants, mais il me reste un an et demi pour poser des questions sur les enfants et les droits de la personne.

Je songe beaucoup aux jeunes gens dans les rues de Hong Kong. Puisque nous avons parlé des droits de la personne et de l’importance de la journée d’aujourd’hui, il me semble que le gouvernement a peut-être parlé, mais pas assez fort…

Des voix : Bravo!

Le sénateur Munson : … au sujet de ce qui se passe dans les rues de Hong Kong, notamment de la brutalité policière. Un jeune avocat travaillait dans mon bureau, il y a deux ans…

Son Honneur le Président : Sénateur Munson, il vous reste environ 10 secondes.

Le sénateur Munson : Sénateur Harder, le gouvernement s’élèvera-t-il davantage contre le traitement réservé aux droits de la personne des citoyens de Hong Kong, compte tenu de ce que nous avons pu observer au cours des derniers jours et des six derniers mois?

Des voix : Bravo!

L’honorable Peter Harder (représentant du gouvernement au Sénat) : Je remercie l’honorable sénateur de sa question. Comme le laissait entendre sa question, le gouvernement a toujours pris parole au sujet des événements qui se déroulent à Hong Kong et il s’est toujours adressé aux interlocuteurs appropriés au sein du gouvernement chinois, ainsi qu’à ses partenaires aux vues similaires pour coordonner l’approche du Canada et l’expression de ses préoccupations à ce sujet. L’honorable sénateur et moi-même avons participé à un dîner-causerie avec Emily Lau la semaine dernière et nous avons pu y entendre directement les préoccupations des leaders étudiants.

Ces événements sont sans précédent et le premier ministre s’est exprimé à leur sujet. Dans le cadre de ces événements, l’ensemble des Canadiens souhaitent que le droit d’expression que confère la démocratie soit respecté. Ce n’est malheureusement pas le cas.

Partager cette publication:

Menu