Le décès de l’honorable Robert W. Peterson

Par: L'hon. Jane Cordy

Partager cette publication:

Beach and waterfront, Vancouver

L’honorable Jane Cordy : Honorables sénateurs, le Canada a perdu un homme bon et respecté, l’honorable Bob Peterson. Je suis heureuse que nous honorions aujourd’hui sa mémoire, au Sénat du Canada.

Cela a été un privilège de travailler avec Bob pendant son mandat au Sénat. Même si jamais la loyauté de Bob envers le Parti libéral et son amour pour ce parti ne pourront être mis en doute, ce sont ses principes qui le guidaient en matière de politique. Même s’il n’était pas d’accord avec les points de vue d’autres partis, il aimer travailler en laissant la partisanerie de côté et il ne donnait jamais de caractère personnel à ces points de vue politiques divergents.

Bob aimait le Canada et, en particulier, sa province, la Saskatchewan. Il est né à Rose Valley et, même lorsqu’il a déménagé à Regina, il n’a jamais oublié ses racines rurales. C’était un défenseur acharné de la Commission canadienne du blé, comme beaucoup de sénateurs s’en souviennent peut-être. Il a été actif dans de nombreuses organisations de sa collectivité parce qu’il comprenait l’importance de l’engagement communautaire et de la solidarité.

Bob prenait son travail de sénateur très au sérieux, mais il avait aussi un merveilleux sens de l’humour. Il était assis derrière moi. Cela lui arrivait de me taper sur l’épaule pour me dire quelque chose de drôle et il éclatait alors de ce rire qui lui était propre. Son sens de l’humour transparaît même dans sa notice nécrologique, qui dit ceci :

Si Bob était là, je suis sûr qu’il dirait : « N’envoyez pas de fleurs; votez plutôt libéral. »

Honorables sénateurs, on se souviendra de Bob Peterson comme d’un libéral loyal et d’un sénateur travaillant dur pour représenter les intérêts de sa province, la Saskatchewan. Quant à moi, je me souviendrai de lui comme d’un merveilleux collègue et d’un gentleman. Je présente mes condoléances à sa femme, Muriel, ainsi qu’à ses enfants et petits-enfants. Merci.

Partager cette publication:

Menu