La fin de l’année scolaire

Par: L'hon. Patricia Bovey

Partager cette publication:

L’honorable Patricia Bovey : Honorables sénateurs, la fin de l’année scolaire approche, et la saison des collations des grades du printemps est lancée. Je prends la parole pour exprimer mon admiration aux enseignants, aux professeurs, aux étudiants, aux parents et à tout le personnel de soutien du réseau de l’éducation, qui ont travaillé de bien des façons novatrices et importantes.

Ce fut une année mouvementée : les gens ont vécu de l’anxiété, de l’incertitude et de nouvelles réalités, et tout le monde a dû modifier sa façon de vivre du jour au lendemain. La dernière année scolaire a été vraiment difficile : la plupart des cours universitaires ont été donnés sur Zoom, les professeurs ont dû changer leur façon d’enseigner et les étudiants, eux, leur façon d’apprendre. Dans les écoles, les habitudes ont également changé considérablement. Forcément, la contribution des parents a été plus importante que jamais, et je ne peux qu’imaginer leur niveau de stress alors qu’ils jonglaient avec leur travail, leurs responsabilités parentales et leur nouveau rôle de tuteurs à la maison à temps plein.

Ainsi, je prends aujourd’hui la parole pour les remercier et les féliciter publiquement. Je dis à ceux qui obtiennent un diplôme universitaire de premier ou de deuxième cycle qu’ils ont fait preuve de ténacité pour leurs études parce qu’ils ont été mis à l’épreuve d’une nouvelle façon. Vous avez incontestablement fait preuve d’un esprit d’initiative, une compétence que de nombreux employeurs cherchent, alors je vous souhaite bonne chance alors que vous entamez ce nouveau chapitre de votre vie.

Je félicite aussi ceux qui obtiennent leur diplôme d’études secondaires. Bon nombre d’entre vous ont passé une grande partie de leur dernière année scolaire seuls à la maison, sur Zoom, privé de la vie sociale qui, je le sais, les soutiennent. Pour certains, l’accès à Internet et le manque de technologie ont posé d’autres problèmes.

Des étudiants de tous âges ont pu assister à leurs cours en personne tout au long de l’année à l’échelle du pays. Dans certaines régions cependant, ils ont été présents dans les salles de classe pendant de courtes périodes et ont utilisé Zoom pendant des semaines. Souvent, ces changements de plan survenaient du jour au lendemain.

Quant aux parents, je leur voue une grande admiration. Beaucoup d’entre vous ont travaillé à temps plein en plus de jouer les tuteurs à la maison, à un moment où vous ne pouviez même pas prévoir des rencontres de jeu pour les enfants et où de nombreux endroits qui leur auraient offert une distraction indispensable étaient fermés, comme les théâtres, les musées et les piscines.

Chers collègues, bon nombre de ces parents qui, en plus de travailler à temps plein ont tous les jours servi de tuteurs à leurs enfants, sont nos employés ou des employés du Sénat. Je les remercie de tout cœur de nous avoir accompagnés alors que nous apprenions à faire notre travail de façon différente, sans qu’il soit possible de les côtoyer. Nous sommes vraiment privilégiés d’avoir des équipes de professionnels aussi dévoués.

Puissions-nous tous nous rappeler cette année scolaire comme un moment aux nombreux apprentissages et aux multiples réalisations, malgré sa singularité et ses sources de stress. Je sais que nous espérons tous une année scolaire 2021-2022 plus normale. Entretemps, je remercie encore une fois les enseignants, les étudiants, le personnel et les parents, et je souhaite à tous un bel été. Merci.

Partager cette publication:

Menu