Vœux et remerciements

Par: L'hon. Jane Cordy

Partager cette publication:

Ceremonial Guard on Parliament Hill, Ottawa

L’honorable Jane Cordy : Honorables sénateurs, au nom du Groupe progressiste du Sénat, j’aimerais prendre un instant pour offrir mes remerciements sincères à ceux qui nous ont permis de faire notre travail malgré les difficultés auxquelles nous avons dû faire face dans les dernières années, et ils sont nombreux. Il faut un village pour faire fonctionner ces séances hybrides.

Premièrement, mentionnons l’équipe technique des Services de l’information, ainsi que nos interprètes, qui, tous les jours, risquent carrément de se blesser au travail. Qui aurait cru cela possible pour des interprètes? Nos jeunes pages extrêmement talentueux m’aident toujours à envisager l’avenir avec optimisme. Mentionnons aussi l’huissier du bâton noir, Greg Peters, le personnel au Bureau, nos greffiers, ainsi que tous les employés du Bureau de la procédure et des travaux de la Chambre, des services de communication et de télédiffusion, des services de protection et de sécurité et de l’entretien des édifices, tous les autres employés de l’Administration du Sénat ainsi que le personnel de bureau de tous les sénateurs. Nous avons besoin de vous tous les jours. Pendant 25 mois, vous êtes allés bien au-delà des attentes. Sans vous, nous ne pourrions pas être ici. Mes collègues du Groupe progressiste du Sénat et moi vous souhaitons un été de repos, de plaisir et de relaxation. Nous sommes chanceux de pouvoir tirer parti de votre expérience et de votre savoir.

Je tiens aussi à remercier mes collègues leaders et facilitateurs, les sénateurs Gold, Plett et Tannas, et surtout, ma nouvelle collègue, la sénatrice Saint-Germain, qui nous aide à nous approcher de la parité au sein des leaders.

Des voix : Bravo!

La sénatrice Cordy : Ensemble, au cours des derniers mois, les cinq, nous avons eu des désaccords et, à l’occasion, des réunions très tendues — ou « passionnées », comme le dit le sénateur Gold —, mais nous avons toujours réussi à trouver ensemble la meilleure façon de servir les Canadiens, peu importe d’où nous venons.

Soit dit en passant, les désaccords sont une bonne chose parce qu’ils nous forcent à examiner des perspectives différentes des nôtres, auxquelles nous n’avons peut-être pas songé. Merci, Président Furey, de votre sagesse et de votre patience en nous orientant dans nos délibérations. Bien sûr, je remercie notre Présidente intérimaire, la sénatrice Ringuette, de son excellent travail.

Enfin, je tiens à remercier mes collègues de mon caucus pour la joie que nous procure notre équipe petite, mais puissante. Je remercie notre équipe de direction, Pierre Dalphond, Pat Bovey et Brian Francis, de leur appui, de leurs conseils et de leur amitié. À tous les progressistes, c’est vraiment un plaisir de travailler avec vous tous les jours. Nous avons des discussions franches et sérieuses où tous les points de vue sont partagés et entendus, et nous le faisons avec un objectif commun, avec respect les uns envers les autres, et souvent avec beaucoup de rires. Nous avons vraiment beaucoup de plaisir à travailler ensemble, et je n’ai aucun doute que c’est évident dans tout ce que nous faisons. Je suis honorée de travailler avec vous, et je vous demande de prendre le temps de vous détendre et de profiter du temps passé avec vos familles au cours des prochaines semaines. Je vous aime tous.

Quant au personnel des progressistes, je veux vous dire que vous êtes des gens formidables. Vous nous appuyez dans tous nos travaux et, grâce à vous, nous paraissons bien. Je vous exprime aussi tout mon amour. Je sais que vous travaillez fort, mais aussi que vous jouez dur. Je vous prie de prendre le temps de vous détendre cet été.

À tous les honorables sénateurs et à tout le personnel, je vous souhaite un été reposant en toute sécurité. J’espère que vous passerez plus de temps avec votre famille et vos amis, et je vous prie de prendre le temps de vous ressourcer avant le mois de septembre. Comme l’a dit le sénateur Gold, le temps passe beaucoup trop vite. Peut-être que c’est l’âge, sénateur Gold, puisque nous sommes à peu près du même âge.

Je me réjouis à la perspective de travailler avec vous tous et peut‑être même avec de tout nouveaux sénateurs à notre retour à l’automne. Passez un été merveilleux. Je vous offre mes meilleurs vœux et je remercie chacun d’entre vous.

Partager cette publication:

Menu