Période des questions : Le financement de l’accès équitable aux bibliothèques

Par: L'hon. Patricia Bovey

Partager cette publication:

Canadian Museum of History, Gatineau, Quebec

L’honorable Patricia Bovey : Je vous remercie sénateur Gold, mais de nombreux très petits organismes ne sont pas admissibles à ce financement.

Dans l’édition d’aujourd’hui du Art Newspaper, on peut lire que des organisations du domaine des arts visuels se penchent activement sur les enjeux de santé mentale à l’échelle internationale. J’aborde maintenant des enjeux concernant les malvoyants que j’ai soulevés il y a plusieurs années. Je songe notamment au programme du Centre d’accès équitable aux bibliothèques qui permet aux personnes ayant une déficience visuelle d’avoir accès en bibliothèque à des documents, à des journaux, à des magazines et à des livres audios, numériques et en gros caractères. Ce service est essentiel pour permettre à ces gens d’acquérir des connaissances et d’être informés.

J’ai récemment entendu dire que le gouvernement fédéral sabre le financement du Centre d’accès équitable aux bibliothèques, et j’aimerais savoir si c’est vrai. Si c’est le cas, comment les malvoyants pourront-ils obtenir l’information dont ils ont besoin pour mener leurs activités au quotidien?

L’honorable Marc Gold (représentant du gouvernement au Sénat) : Merci, madame la sénatrice, de soulever cette importante question dont mon bureau et le gouvernement sont saisis. Je me suis renseigné auprès du gouvernement et, si j’ai bien compris, il y a eu des compressions budgétaires. Pour l’instant, je n’ai pas davantage d’information ni de réponse à vous donner. Je vais néanmoins m’efforcer d’obtenir une réponse dans les meilleurs délais.

Partager cette publication:

Menu