Hommage à l’honorable Howard Wetston, C.M., c.r.

Par: L'hon. Pierre Dalphond

Partager cette publication:

East and West block of Parliament, Ottawa

L’honorable Pierre J. Dalphond : J’ai le plaisir de joindre ma voix à celle de mes collègues pour cet hommage à l’honorable Howard Wetston, qui nous quitte demain après avoir passé cinq années et demie au Sénat.

Je me rappelle son accueil chaleureux, il y a quatre ans, lorsqu’il m’a invité à dîner en compagnie des sénateurs Marwah et Eggleton dans un restaurant près d’ici. Cette soirée remplie d’humour et de conseils, accompagnée d’un bon vin, a été la plus belle façon de débuter au Sénat.

Je connaissais bien sûr déjà le sénateur Wetston, non seulement de réputation, mais aussi pour l’avoir brièvement côtoyé alors que nous étions de jeunes juges.

[Traduction]

Avant d’être nommé au Sénat, le sénateur Wetston a mené une carrière diversifiée et fructueuse à titre de juge à la Cour fédérale, de président et directeur général à la Commission de l’énergie de l’Ontario, et de président et chef de la direction à la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Fort de sa grande intelligence et de son bon sens, décideur digne de confiance, le sénateur Wetston est toujours prêt à relever de nouveaux défis. Soulignons que, tout au long de sa carrière, il s’est aussi passionné pour le droit de la concurrence, comme beaucoup d’autres gens. C’est un domaine de compétence fédérale important pour le bien-être économique du Canada, bien qu’il soit parfois mal compris des non-spécialistes.

Au printemps dernier, il a d’ailleurs publié un commentaire éclairant à propos de la Loi sur la concurrence à l’ère numérique. Il l’a écrit après avoir mené, par lui-même, des consultations auprès du public et auprès d’experts.

[Français]

De plus, au Sénat, il a été un ardent défenseur de la diversité des sexes et des origines au sein des conseils d’administration des sociétés. J’ajoute être grandement reconnaissant d’avoir travaillé à ses côtés au Comité des affaires juridiques et constitutionnelles. Dans ses interventions, le sénateur Wetston a toujours fait preuve de sagesse, de bon sens et de modernité.

Après avoir évoqué tous ses talents, je termine en soulignant une de ses grandes qualités : son humanisme. Pour lui, la famille, les amis et les collègues sont ce qu’il y a de plus important et il est toujours prêt à écouter, à conseiller et à aider.

Sénateur Wetston, je vous souhaite de vivre cette prochaine étape en bonne santé, entouré de vos proches, et qu’elle soit remplie de bonheur. Je vous souhaite aussi bonne chance dans vos projets, car je suis certain qu’il y en a plusieurs. Au revoir.

Des voix : Bravo!

Partager cette publication:

Menu