Stephen McNeil

Par: L'hon. Terry Mercer

Partager cette publication:

L’honorable Terry M. Mercer : Honorables sénateurs, aujourd’hui, je veux rendre hommage à Stephen McNeil, qui a été le 28e premier ministre de la Nouvelle-Écosse entre 2013 et 2021.

Dès sa première élection au titre de député provincial en 2003 et jusqu’au jour où il a été élu chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, en 2007, il est apparu évident que Stephen McNeil était en bonne voie de devenir premier ministre. Il est, ainsi, devenu premier ministre une première fois en 2013 et l’est resté en 2017, lorsque son gouvernement a été réélu.

Pendant tout son mandat, Steven a travaillé sans relâche pour offrir une meilleure vie aux citoyens de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre, son gouvernement et tous les Néo-Écossais n’ont pas ménagé les efforts pour maîtriser les dépenses budgétaires, notamment pour redresser le système de santé et améliorer les soins de santé. Sous la direction du premier ministre McNeil, en dépit de critiques acerbes et de récriminations acrimonieuses parfois, la province est devenue le chef de file du Canada dans le tourisme, les exportations de produits alimentaires et les dépenses d’infrastructure entre autres.

Puis la COVID-19 est arrivée, suivie d’une tuerie consternante commise par un fou furieux et de deux accidents d’avion. Le premier ministre McNeil est toujours resté déterminé à nous aider à passer au travers. Nous l’avons fait, en unissant nos efforts, en nous soutenant les uns les autres, en nous relevant ensemble et en « restant à la maison, que diable », comme il l’a dit.

J’aimerais rendre hommage au premier ministre McNeil pour tout ce qu’il a fait pour la Nouvelle-Écosse et le Canada. Merci, mon ami, de nous avoir si bien dirigés et guidés en ces temps difficiles.

J’aimerais aussi féliciter Iain Rankin d’avoir été choisi comme nouveau chef et nouveau premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Je suis sûr que votre vision pour la province sera une source d’inspiration pour nous tous, et j’ai hâte de voir ce que vous ferez pour que la Nouvelle-Écosse poursuive son chemin sur la voie de la prospérité. Merci, honorables sénateurs.

Partager cette publication:

Menu