L’honorable Jim Munson—Hommage—La sénatrice Bernard

Par: L'hon. Wanda Thomas Bernard

Partager cette publication:

L’honorable Wanda Elaine Thomas Bernard : Honorables sénateurs, le sénateur Cotter a mis la barre haute. Mon hommage est aussi personnel.

C’est avec plaisir que je prends la parole aujourd’hui pour rendre hommage à notre honorable collègue, le sénateur Jim Munson. Comme tant d’autres l’ont mentionné aujourd’hui, le sénateur Munson est un ardent défenseur des personnes handicapées, surtout les enfants handicapés et ceux ayant un trouble du spectre de l’autisme.

En décembre 2016, peu après mon arrivée au Sénat, il avait prononcé une allocution pour la Journée internationale des personnes handicapées. Il avait dit ce qui suit :

Je crois que nous avons tous un rôle à jouer afin de faciliter à l’avenir l’accessibilité pour tous. Que nous fassions partie du gouvernement ou des dirigeants locaux, que nous soyons des défenseurs des droits ou de simples citoyens, nous avons tous un rôle à jouer.

Après la séance, je m’étais immédiatement dirigée vers le sénateur Munson pour le remercier de son allocution et lui demander ce que je pouvais faire pour que le Canada élabore sa propre stratégie nationale sur l’autisme. Ce fut le début de notre collaboration dans le dossier de l’autisme et à l’égard de bien d’autres enjeux en matière de défense des droits, des droits de la personne, le tout avec une bonne dose d’humour, bien entendu.

C’est vers le sénateur Munson que je me tournais quand j’avais besoin de sages conseils, de soutien ou de quelques rires. Je lui serai toujours reconnaissante d’avoir organisé une visite très amusante des tunnels de l’édifice du Centre quand ma famille était de passage à Ottawa, et je n’oublierai jamais la course hilarante qu’il a faite avec mes deux petits-fils, Damon et Gavin. Je vous laisse deviner qui a gagné.

Sénateur Munson, vous nous laissez l’inclusion et la bienveillance en héritage. Je vous remercie particulièrement d’avoir si bien défendu les initiatives liées à l’autisme et les priorités décrites dans le rapport Payer maintenant ou payer plus tard. Gavin, qui est autiste, est d’ailleurs avec moi aujourd’hui.

Je vous remercie, sénateur Munson, d’avoir fait entendre la voix des personnes handicapées et d’avoir travaillé avec passion sur tous les enjeux qui vous tenaient à cœur. Je vous souhaite une belle retraite, et j’ai hâte de voir les choses fantastiques que vous accomplirez pendant ce nouveau chapitre de votre vie. Vous nous manquerez. Asante. Merci.

 

Veuillez appuyer ici pour lire plusieurs hommages à l’honorable Jim Munson

Partager cette publication:

Menu