Le décès de l’honorable Elaine McCoy, c.r.—Hommage – Sen. Munson

Par: L'hon. Jim Munson

Partager cette publication:

L’honorable Jim Munson : Honorables sénateurs, un si grand nombre d’entre vous avez parlé d’une personne très appréciée dans cette enceinte : Elaine McCoy, une femme de l’Ouest; Elaine McCoy, une femme à l’esprit libre; Elaine McCoy, une débatteuse redoutable; Elaine McCoy, la voix de la raison.

Dans l’hommage posthume publié sur le site Web du Sénat, j’ai bien aimé les mots du sénateur Black, originaire de l’Alberta lui aussi. Voici ce qu’il a dit :

C’est une femme qui se souciait vraiment des gens. Elle prenait soin de ses amis. Elle se souciait énormément de la fonction publique.

Elle n’a jamais oublié ses origines, et c’est pourquoi elle était si efficace, selon moi.

Quand le sénateur Doug Black affirme qu’« elle n’a jamais oublié ses origines », c’est très révélateur. Je pense que chacun et chacune d’entre nous apporte l’essence de ses origines au Sénat. Nous sommes tous fiers de nos racines et c’est une bonne chose. Notre pays est une grande nation grâce aux valeurs que nous partageons. Elaine McCoy aimait entendre le point de vue d’autrui, mais elle n’avait jamais peur d’exprimer sa propre opinion.

Un des aspects remarquables du Sénat est que tous les sénateurs ont l’occasion d’apprendre de leurs collègues. En tant qu’ancien journaliste, j’étais censé toujours être objectif, mais je viens de l’Est, et lorsque je couvrais les événements dans l’Ouest, je n’appréciais pas toujours les opinions des Canadiens de l’Ouest. Savez-vous qui m’a remis à ma place? Elaine McCoy. Cela a peut-être pris très longtemps, mais j’ai fini par comprendre la perspective de l’Ouest, grâce à Elaine McCoy, qui m’a accompagné dans mon cheminement. Tous les Canadiens devraient lire ses dissertations sur l’énergie et l’environnement de l’Alberta. J’ai acquis grâce à celles-ci une meilleure compréhension de la perspective et, encore mieux, de la réalité de l’Ouest canadien.

Le slogan original du Parti réformiste était « l’Ouest veut avoir son mot à dire ». Elaine McCoy n’était pas réformiste, mais une progressiste-conservatrice qui comprenait instinctivement ce que voulait l’Ouest : le respect et l’inclusion sur la scène nationale. Elle a aidé à mettre en avant cet argument pendant ses années au sein du gouvernement de Peter Lougheed et, plus tard, ici, au Sénat.

Elle l’a fait à sa façon, la façon McCoy, avec une détermination d’acier. Cependant, à la fin des séances, on pouvait la retrouver dans son bureau à l’éclairage tamisé de l’édifice du Centre, où elle nous accueillait avec son sourire chaleureux, un verre de vin ou de quelque chose de plus fort et l’envie de poursuivre la conversation. Après tout, il n’était que minuit.

Des voix : Bravo!

Partager cette publication:

Menu