Le décès de Joseph Hildebrand

Par: L'hon. Marty Klyne

Partager cette publication:

L’honorable Marty Klyne : Honorables sénateurs, je prends la parole pour rendre hommage à Joseph Hildebrand, un soldat, un éleveur de bétail et un père de famille de la Saskatchewan qui a été tué en combattant pour la liberté en Ukraine.

Joseph est mort en aidant à récupérer des blessés près de la ville ukrainienne de Bakhmut, un point chaud des combats dans l’Est de l’Ukraine. Pour lui, cependant, ce n’était pas une mission ordinaire, et Joseph n’était pas non plus un soldat ordinaire. C’était un volontaire, un homme qui a choisi de son plein gré de partir à l’étranger et de se mettre en danger en se joignant au combat afin de rester fidèle à ses convictions et d’aider les autres.

Être soldat était la vocation de Joseph. Peu après l’école secondaire, il a servi deux fois en Afghanistan, où il a participé à des combats et à la formation des forces afghanes. À son retour, il a travaillé comme éleveur de bétail et a fondé une famille qu’il aimait tendrement. Joseph était un vrai garçon de la campagne. Il aimait son foyer, mais il a toujours été un soldat dans l’âme. C’est peut-être difficile à croire, mais Joseph n’en était pas à son premier effort pour servir outre-mer sur une base volontaire. Il s’était déjà donné beaucoup de mal pour se joindre à la bataille en Syrie lorsqu’un conflit y a éclaté il y a quelques années.

Aux dires des membres de sa famille, le désir de Joseph de servir dans les forces armées était « une démangeaison qu’il ne parvenait pas à gratter » en travaillant dans la vie civile. Lorsque la guerre en Ukraine a éclaté, il s’est senti obligé de faire sa part. À ses yeux, il ne s’agissait pas d’un choix : il devait aller là-bas. Joseph savait qu’il faisait ce qui est juste en allant en Ukraine, et ce même s’il savait qu’il mettait sa vie en danger.

Comme les sénateurs le savent, même si le Canada a offert une aide militaire à l’Ukraine sous la forme de matériel et d’entraînement, notre pays n’a pas pris une part active aux combats. Pourtant, un petit groupe de courageux Canadiens ont décidé de se rendre là-bas, et Joseph en faisait partie. Son souvenir est un hommage à ceux qui ont donné leur vie dans la lutte incessante pour la liberté.

Joseph Hildebrand a vécu et est mort en servant autrui. Nous n’oublierons jamais son sacrifice. Nous sommes de tout cœur avec sa famille et ses amis dans cette période difficile. J’espère qu’ils trouveront un certain réconfort en sachant qu’il est un héros. Merci.

Des voix : Bravo!

Partager cette publication:

Menu