La Journée nationale de la philanthropie

Par: L'hon. Jane Cordy

Partager cette publication:

L’honorable Jane Cordy : Honorables sénateurs, les Canadiens sont des gens très généreux. Nous sommes généreux de notre temps, que ce soit en faisant du bénévolat dans une banque alimentaire locale ou un refuge pour sans-abri, en faisant des biscuits pour l’école locale de nos enfants ou petits-enfants ou en faisant des dons aux nombreux organismes de bienfaisance et organismes sans but lucratif qui font tant de bonnes choses pour nos collectivités.

Pour reconnaître de tels actes de bonté, nous rendons hommage aujourd’hui aux contributions exceptionnelles des Canadiens et des personnes du monde entier, car c’est la Journée nationale de la philanthropie. La philanthropie représente l’amour de l’humanité, un amour qui peut prendre de nombreuses formes.

Le secteur caritatif et sans but lucratif au Canada est énorme. Selon Imagine Canada, le secteur emploie 2,4 millions de personnes, soit 1 travailleur canadien sur 10; il représente 8,3 % du PIB du Canada, soit environ 192 milliards de dollars; et 13 millions de bénévoles donnent près de 2 milliards d’heures par année.

Chers collègues, comme beaucoup d’entre vous le savent, le Canada est devenu le premier pays du monde à reconnaître officiellement la Journée nationale de la philanthropie. Notre ancien collègue l’honorable sénateur Mercer a réussi à faire adopter par le Parlement une loi qui reconnaît officiellement cette journée en 2012. Nous en sommes très fiers, car nous devrions être fiers de tous les efforts des bénévoles et des employés du secteur qui se dévouent corps et âme à aider tant de personnes dans le besoin.

Je suis heureuse d’exprimer mes remerciements aujourd’hui et j’encourage tous les sénateurs à se joindre à moi pour témoigner leur reconnaissance aux personnes qui donnent du temps, de l’argent et des soins pour aider les autres. Merci.

Partager cette publication:

Menu