La communauté artistique de Winnipeg

Par: L'hon. Patricia Bovey

Partager cette publication:

Maman statue, Ottawa

L’honorable Patricia Bovey : Honorables sénateurs, toutes les régions au Canada jouissent d’une grande richesse artistique. Aujourd’hui, je célèbre la ville de Winnipeg, un centre artistique unique et dynamique depuis les années 1820, et un endroit où se sont déroulées bon nombre des premières artistiques de l’histoire canadienne. La créativité audacieuse et novatrice de ses artistes contribue grandement à l’expression créatrice nationale.

Il est important de souligner les anniversaires. Fondé en 1912, le Musée des beaux-arts de Winnipeg, le premier musée d’art civique du Canada, a 110 ans.

À 98 ans, le Théâtre Cercle Molière, plus ancienne compagnie de théâtre au Canada — francophone ou anglophone —, fondée en 1925, a toujours été et demeure un moteur de la vie culturelle de la communauté franco-manitobaine.

À 84 ans, le Ballet royal de Winnipeg se classe au deuxième rang des plus anciennes compagnies de ballet en Amérique du Nord, en plus d’être la plus ancienne compagnie de danse au Canada. Fondé en 1938, il a été mis sur pied initialement comme un club de ballet par deux professeures de danse anglaises, Gweneth Lloyd et Betty Farrally.

Enfin, il y a le Centre du théâtre royal du Manitoba, qui a été fondé par John Hirsch et Tom Hendry en 1958. À 75 ans, c’est le plus ancien théâtre régional du Canada.

Winnipeg est le port d’attache d’auteurs, de compositeurs, de musiciens, de danseurs, de chorégraphes, d’artistes visuels, de cinéastes et d’architectes de renommée internationale.

(1410)

Aujourd’hui, je souligne le 50e anniversaire de divers organismes de Winnipeg. L’année 1972 a été riche, enivrante et inspirante sur le plan artistique dans notre capitale provinciale, et cette énergie est toujours présente. Le Prairie Theatre Exchange, qui présente surtout du théâtre expérimental, rend hommage au talent local en présentant des pièces et des lectures d’auteurs locaux et en mettant en vedette des talents locaux et nationaux. L’Opéra du Manitoba présente des œuvres classiques, commande de nouveaux opéras et travaille en collaboration avec de nombreuses compagnies d’opéra.

L’Orchestre de chambre du Manitoba présente le meilleur de la musique de chambre classique et contemporaine en mettant en vedette autant des jeunes talents que des artistes renommés. L’Association des musées du Manitoba a rehaussé le professionnalisme et la notoriété des petits et grands musées de la province. Ces organismes ont survécu à des inondations, à des blizzards, à la COVID et à des récessions. Ils ont rejoint des auditoires de façon novatrice, encadré de jeunes créateurs et transformé l’engagement culturel. Chacun de ces organismes est une étoile dans la constellation culturelle du Canada.

C’est aussi en 1972 qu’a été formée la version autochtone du Groupe des sept, qui comprenait Jackson Beardy, Daphne Odjig, Norval Morrisseau et Alex Janvier. Leur première exposition publique a eu lieu cette année-là au Musée des beaux-arts de Winnipeg. Chers collègues, j’étais là. À Winnipeg, l’excitation était contagieuse. En tant que Manitobaine, je suis vraiment fière de leur travail de pionniers, de leurs contributions à la constellation artistique du Canada et du soutien qu’ils apportent à notre ville et notre province.

Je félicite toutes les personnes concernées, depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui : les dirigeants, le personnel, les bénévoles et les donateurs pour leur ténacité, leur vision, leur détermination, leur dynamisme, leur professionnalisme et leur engagement. Le Canada et le Manitoba se sont enrichis de multiples façons. Les innovations artistiques se poursuivent à Winnipeg, définissant notre esprit et nos idées, et ce peu importe la météo et les moustiques!

Partager cette publication:

Menu