Journée mondiale de l’abeille

Par: L'hon. Marty Klyne

Partager cette publication:

L’honorable Marty Klyne : Je vous remercie, sénateur Boisvenu, de nous sensibiliser à cet enjeu et de nous inviter à agir.

Honorables sénateurs, j’ai une seule question pour vous : aimeriez-vous voler au secours des abeilles?

Sentez-vous un bourdonnement dans l’air? Vous ne rêvez pas. Vendredi, donc dans quelques jours, ce sera la Journée internationale des abeilles. Célébrée chaque année le 20 mai, cette journée offre l’occasion de faire mieux connaître les abeilles, les autres pollinisateurs et le rôle essentiel qu’ils jouent dans notre écosystème.

Nous savons tous que les abeilles transportent le pollen d’une fleur à l’autre, mais elles font beaucoup plus : elles participent à la production de fruits, de graines, de noix et, bien sûr, de miel. En fait, selon une étude menée en 2015 par le très estimé Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts, sur les 100 espèces végétales qui fournissent 90 % de la production alimentaire dans le monde, plus de 70 sont pollinisées par les abeilles. Cela vous donne une idée du rôle crucial que jouent les abeilles dans l’alimentation mondiale.

Malheureusement, les populations d’abeilles de la planète sont en déclin. Une combinaison de facteurs, soit la surutilisation de pesticides, l’adoption de nouvelles pratiques agricoles et la hausse des températures associée au réchauffement climatique, entraînent une forte baisse des populations d’abeilles.

Cela menace non seulement les abeilles, mais aussi les récoltes dont nous dépendons dans la vie de tous les jours. Il s’agit d’un problème mondial et le Canada doit en faire davantage pour renverser cette tendance. Se faire piquer par une abeille est peut-être douloureux, mais le long déclin des espèces pollinisatrices nous fera beaucoup plus mal à long terme.

Honorables sénateurs, lorsqu’il s’agit de protéger la population des abeilles du Canada, nous en avons tous quelque chose à cirer. Nous devons faire plus en tant que pays pour protéger les abeilles ici, au Canada, et partout dans le monde.

Je demande donc au gouvernement du Canada de faire tout en son pouvoir pour promouvoir la santé et la viabilité de la population des abeilles du Canada. J’ose espérer que tous les sénateurs se joindront à moi pour célébrer, le 20 mai, la Journée mondiale des abeilles. Merci.

Des voix : Bravo!

 

Partager cette publication:

Menu