L’honorable Jim Munson—Hommage—Le sénateur Mercer

Par: L'hon. Terry Mercer

Partager cette publication:

Could wearing a Canadian flag, Toronto

L’honorable Terry M. Mercer : Honorables sénateurs, je prends la parole pour rendre hommage à mon cher ami le sénateur Jim Munson à l’aube de son départ à la retraite. Jim et moi avons tous deux été nommés au Sénat à la fin de 2003, mais nous avons été assermentés ensemble le 2 février 2004. Nous étions d’ailleurs voisins de banquette avant qu’il soit promu au poste de whip dans un autre caucus auquel nous appartenions tous deux à l’époque.

Nous avons connu des hauts et des bas, mais Jim a toujours été pour moi un guide et un ami digne de confiance. Sa présence dans cette enceinte me manquera.

Né au Nouveau-Brunswick, Jim a commencé sa carrière à la radio de CJLS, à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse. Il m’a raconté qu’un jour, le directeur de la station lui a donné une liste de petites entreprises du centre-ville de Yarmouth et lui a demandé de faire la collecte des paiements pour les publicités diffusées à la radio. Une fois de retour avec l’argent, le patron lui a dit : « Très bien, c’est ta paie. » C’est le genre d’histoire qui ne peut arriver que dans une petite ville de l’Est canadien.

Nous savons tous qu’il a pris du galon par la suite, d’abord comme intrépide journaliste qui a couvert les affaires nationales et internationales, puis comme directeur des communications du premier ministre Chrétien. Cependant, je me souviendrai surtout de son amour pour les enfants. Le sénateur Munson a défendu de nombreuses causes qui touchent les enfants, notamment en militant pour ceux qui vivent avec l’autisme au Canada et partout dans le monde.

L’ancienne sénatrice Landon Pearson nous a demandé de prendre la relève pour encadrer les célébrations de la Journée nationale de l’enfant, ce que nous avons fait pendant de nombreuses années. Cet événement a permis à des centaines d’élèves de venir au Sénat du Canada chaque année. Ils étaient divertis par des chanteurs, des danseurs et des artistes de la création parlée. La plupart d’entre vous ne le savent pas, mais, à une occasion, le groupe Barenaked Ladies a donné un spectacle au Sénat. Il s’était installé devant le fauteuil de la présidence. La Journée nationale de l’enfant était l’un des jours de l’année que Jim préférait.

Merci, sénateur Jim Munson, de votre dévouement envers les Canadiens et de votre amitié pour tous.

Ce dévouement se poursuivra. En effet, il a été annoncé dernièrement que Jim sera cadre en résidence de la Peter B. Gustavson School of Business, de l’Université de Victoria, ainsi que conseiller spécial du Forum de Victoria. Toutes mes félicitations, Jim.

À sa conjointe Ginette et à ses fils, Claude et James, j’espère que vous pourrez tenir Jim bien occupé dans ses temps libres, à jouer au hockey — il donnait toujours un compte rendu détaillé de ses prouesses sur la glace —, à être le plus petit joueur de l’équipe de basketball, à patiner sur le canal ou à faire du vélo.

Nous espérons tous que vous pourrez passer du temps dans votre province, le Nouveau-Brunswick. Comme vous le dites, Jim, aucune côte ne se compare à celle qui borde la baie des Chaleurs, c’est une évidence.

Félicitations, Jim.

Des voix : Bravo!

 

Veuillez appuyer ici pour lire plusieurs hommages à l’honorable Jim Munson

Partager cette publication:

Menu