Les artistes canadiens

Par: L'hon. Patricia Bovey

Partager cette publication:

Inside  the National Gallery of Canada

L’honorable Patricia Bovey : Honorables sénateurs, c’est avec plaisir que je remercie aujourd’hui tous ceux qui ont permis au Sénat de prendre des mesures, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ces murs, pour explorer et entendre la voix des artistes canadiens de tous les domaines. Ce matin, dans le foyer du Sénat, nous avons installé les œuvres de deux grands artistes canadiens. Il s’agit des photographies Endangered Shadows, de Roberta Bondar, et Alberta Oil Sands #6, d’Edward Burtynsky. Les œuvres de ces artistes canadiens de renommée internationale portent sur les changements environnementaux et climatiques. Elles reflètent et renforcent les débats du Sénat concernant la santé de notre planète.

Je les remercie tous les deux de nous avoir prêté leurs œuvres, dont j’ai déjà parlé. Ces deux artistes, qui travaillent avec l’industrie, font la lumière sur les conséquences environnementales : Bondar avec la NASA et Burtynsky avec l’industrie pétrolière de l’Alberta. Cette dernière l’appuie, ainsi que cette série et sa présentation à divers endroits. Ces deux artistes ont un effet très positif dans le monde.

Nous avons aussi déménagé Les Cameron du Yukon, l’œuvre de l’artiste yukonnais et britanno-colombien Ted Harrison, du quatrième étage au foyer, juste à l’extérieur de l’enceinte.

Je remercie également les artistes dont les œuvres sont exposées dans les installations qui rendent hommage aux artistes noirs du Canada. Ce projet a fait en sorte que le Canada a été invité à participer à l’inauguration du Musée mondial du patrimoine panafricain, qui doit ouvrir ses portes l’an prochain. Remarqué par La Presse canadienne, il a attiré l’attention de la publication internationale The Art Newspaper, qui m’a demandé de rédiger la lettre d’opinion de mars concernant ce projet. Je l’en remercie, car ce fut un privilège de le faire.

Je viens de revenir du Royaume-Uni, où j’ai été heureuse de constater que les gens ont vu et remarqué cet article. Je suis également heureuse que certains artistes de Cape Dorset qui ont participé à la première exposition du programme Musées au Sénat, dans la salle B-30, aient réussi à exposer leurs œuvres à Varsovie, où elles se trouvent en ce moment.

Grâce au reportage de Greg Hill, nous étendons la représentation des artistes autochtones à la Salle des peuples autochtones. De plus, 13 autres conservateurs canadiens rédigent des textes sur l’art et les articles patrimoniaux du Sénat; ces essais seront publiés avec ceux de l’année dernière.

Cette semaine seulement, j’ai eu le privilège de prononcer le discours des compagnons de l’Association des musées canadiens, qui élabore une nouvelle politique sur les musées. Bien sûr, j’ai parlé de nos projets. Il incombe au Sénat de nouer des liens avec l’ensemble du secteur artistique, comme il le fait avec tous les autres secteurs.

Je remercie la conservatrice du Sénat, Tamara Dolan, ainsi que ses collègues de leur travail soigné dans la mise en œuvre de nos nouvelles politiques fondées sur les normes de l’industrie. Merci, chers collègues, et surtout chers membres du Groupe de travail consultatif sur les œuvres d’art et le patrimoine, de votre reconnaissance du passé et du présent des artistes du Canada. C’est important, c’est bienvenu et c’est très apprécié partout dans le pays. Merci.

Partager cette publication:

Menu