La Journée des vétérans autochtones et le jour du Souvenir

Par: L'hon. Jane Cordy

Partager cette publication:

Red tulips, Ottawa

L’honorable Jane Cordy : Honorables sénateurs, je rappelle aujourd’hui que nous célébrerons la semaine prochaine la Journée des vétérans autochtones et le jour du Souvenir.

Il serait difficile de trouver quelqu’un qui n’a pas un lien avec l’une de ces journées. La plupart des familles comptent une personne qui a servi dans les forces armées ou a perdu un être cher qui a servi le Canada à un titre ou à un autre. Dans ma famille, mon père, le soldat Lauchie MacKinnon, et mon frère, le commandant Charlie MacKinnon, ont tous les deux servi dans les forces armées. Je suis fière de la contribution qu’ils ont faite au Canada en qualité de militaires.

Alors que nous rendons hommage à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie, n’oublions pas ceux qui sont revenus du front avec des blessures tant visibles qu’invisibles. Nous devons garder les vétérans au premier plan de nos pensées tout au long de l’année, pas uniquement en novembre.

Je profite de l’occasion pour souligner encore une fois le formidable travail de VETS Canada. Cet organisme offre de nombreux programmes et services d’un océan à l’autre pour soutenir les vétérans partout au Canada. À l’origine VETS Canada s’occupait d’aider les vétérans sans abri puis, peu à peu, l’organisme a commencé à fournir du soutien à tous ceux qui étaient en difficulté, quelle que soit la nature du problème. VETS Canada peut donner un coup de main pour acheter de la nourriture ou pour payer une facture d’électricité ou soutenir les vétérans aux prises avec un problème émotif ou une crise de santé mentale. L’organisme compte sur un peu moins de 1 500 bénévoles actifs, qui sont pour la plupart d’anciens militaires ou d’anciens membres de la GRC.

Le programme Guitares pour Vets présente un intérêt particulier. Il remet des guitares usagées en bon état à d’anciens combattants et à des militaires actifs atteints de trouble de stress post-traumatique ou d’une autre invalidité liée au service. Le programme leur donne également accès à des leçons gratuites et des ateliers de composition de chansons. Parmi les anciens professeurs invités figurent Alan Doyle et Séan McCann de Great Big Sea. Alan Doyle et le premier ministre provincial Andrew Furey ont également fourni de généreuses contributions à Guitares pour Vets par l’intermédiaire de la fondation Un dollar par jour.

J’aimerais également reconnaître le sacrifice des familles de militaires, qui vivent pendant si longtemps loin de leurs proches. Même si les temps et la technologie ont changé depuis l’époque des lettres qui traversaient l’Atlantique et que nous pouvons communiquer plus facilement, ce n’est toujours pas comparable à une étreinte physique ou à la présence d’un visage souriant dans les gradins d’un aréna ou dans l’auditoire d’une pièce de théâtre scolaire.

Honorables sénateurs, lorsque vous prendrez un moment les 8 et 11 novembre pour vous souvenir de ceux qui ont fait le sacrifice ultime au service du Canada et des Canadiens, j’espère que vous prendrez aussi un moment pour penser à ceux qui continuent de consacrer leur vie au service du Canada, malgré les conséquences indéniables de ce service tant sur leur corps que sur leur santé mentale.

J’ai parlé de VETS Canada, mais il existe de nombreuses façons de contribuer et de nombreux programmes qui offrent du soutien aux anciens combattants. Je suis heureuse que le Sénat participe de nouveau à la Campagne nationale du coquelicot.

Merci.

Partager cette publication:

Menu