Mamadosewin (lieu de rencontre, marcher ensemble)

Le Mois de la parole et de l’audition

Le Mois de la parole et de l’audition

L’honorable Terry M. Mercer (leader adjoint des libéraux au Sénat) : 

Honorables sénateurs, nous soulignons actuellement le Mois de la parole et de l’audition au Canada. Orthophonie et Audiologie Canada, ou OAC, et ses quelque 6 400 membres et associés profitent de l’occasion pour sensibiliser la population à la santé auditive en ce mois de mai.

Cette année encore, je suis fier de souligner le travail des orthophonistes, des audiologistes et des auxiliaires en santé de la communication de l’ensemble du pays.

La communication est essentielle non seulement dans notre quotidien, mais aussi pour notre avenir. Je suis sûr que personne ne sera étonné d’apprendre que les compétences linguistiques en bas âge ont une incidence directe sur les compétences en lecture acquises plus tard. Évidemment, de meilleures compétences en lecture mènent à de meilleurs résultats scolaires, ce qui aide certainement à améliorer la productivité et les perspectives d’emploi.

On ne peut améliorer les compétences linguistiques en bas âge qu’en favorisant l’acquisition de solides compétences de base en communication et une bonne santé.

Il peut nous arriver de tenir les compétences en communication d’une personne pour acquises, surtout lorsque nous n’avons nous-mêmes aucune difficulté à cet égard. Cependant, n’oublions pas que les troubles de communication d’une personne nuisent à tout le monde. Il est donc important de souligner le Mois de la parole et de l’audition afin de sensibiliser les gens à l’importance de la santé de la communication et au rôle des professionnels de ce domaine dans le système de soins de santé et le système d’éducation du Canada.

Comme je porte des appareils auditifs, je bénéficie moi-même de l’excellent travail de ces personnes, et je sais que nombre d’entre vous en profitent également. Il est temps d’offrir à tous ces gens nos remerciements et nos félicitations.