Mamidosewin (meeting place, walking together)

22 novembre 2017 — Les droits de l’enfant

22 novembre 2017 — Les droits de l’enfant

Le caucus ouvert, une tribune pour discuter de questions d’importance nationale, est né en 2014, quand les libéraux au Sénat ont ouvert les portes de leur caucus au public le mercredi matin. Le Caucus ouvert est maintenant présenté en collaboration par le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) et les sénateurs libéraux indépendants. Cette collaboration non partisane réunit deux groupes qui représentent la majorité des sénateurs actuels.

Ce débat non partisan est ouvert à tous les députés, sénateurs et membres du personnel parlementaire, ainsi qu’aux médias et au public.

L’adoption par les Nations Unies de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959 et de la Convention relative aux droits de l’enfant en 1989 a établi dans le monde entier que les enfants, qui sont les membres les plus vulnérables de la société, doivent être traités avec dignité et respect. En 1991, le Canada a ratifié la Convention, enchâssant ainsi que tous les enfants ont des droits qui protègent leur bien-être physique. Ces droits établissent également que les enfants doivent avoir accès à l’éducation, aux soins de la santé et à un niveau de vie adéquat. La Convention affirme également que les enfants doivent se faire entendre. L’intérêt supérieur de l’enfant doit être au cœur des décisions prises à son égard. Même si le Canada a beaucoup fait pour s’acquitter de ses obligations envers les enfants, des améliorations doivent encore être apportées dans certains domaines. Il est essentiel que des mesures soient prises pour régler les questions comme la santé mentale, la pauvreté et l’éducation. De plus, il faut accorder de l’attention aux obstacles particuliers auxquels sont confrontés les enfants autochtones et les enfants de minorités racisées. À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance des Nations Unies et de la Journée nationale de l’enfant au Canada, nous posons la question suivante : de quelle façon le Canada peut-il s’assurer que les droits de tous les enfants sont reconnus et protégés?

Les experts présents ont été: :

  • L’honorable Landon Pearson : Ancienne sénatrice et militante de longue date pour les droits et le bien-être des enfants. Fondatrice et présidente du Landon Pearson Centre for the Study of Childhood and Children’s Rights de l’Université Carleton
  • Irwin Elman : Intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l’Ontario qui possède une vaste expérience en tant qu’éducateur, conseiller, travailleur auprès des jeunes, élaborateur de politiques et intervenant en faveur des enfants et des jeunes
  • Sibel Cicek : directrice des politiques publiques pour l’organisme Santé mentale pour enfants Ontario où elle s’emploie à élaborer et mettre en place des politiques pragmatiques visant à améliorer la santé et le bien-être des enfants, des jeunes et de leurs familles
  • Marc St. Dennis : Coordonnateur de la réconciliation et de la recherche à la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada, conférencier sur les questions relatives à l’amélioration du sort des enfants et des jeunes autochtones
  • Lisa Wolff : Directrice des politiques et de la recherche à UNICEF Canada, une leader dans l’élaboration de politiques et de plans éducatifs qui font avancer les droits des enfants du Canada afin que ces derniers réalisent leur plein potentiel, en conformité avec les normes internationales en matière de droits de la personne

Cette réunion a eu lieu:

Mercredi, le 22 novembre 2017
De 9 h 15 à 11 h 15
Salle 160S, édifice du Centre


Parquet

Source française

Source anglaise