Mamadosewin (meeting place, walking together)

18 octobre 2017—Modernisation de l’ALENA : Avantages et défis

18 octobre 2017—Modernisation de l’ALENA : Avantages et défis

18 octobre 2017—Modernisation de l’ALENA : Avantages et défis

Le caucus ouvert est né en 2014, quand les libéraux au Sénat ont ouvert les portes de leur caucus au public le mercredi matin. Le Caucus ouvert est maintenant présenté en collaboration par le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) et les sénateurs libéraux indépendants. Cette collaboration non partisane réunit deux groupes qui représentent la majorité des sénateurs actuels.

En 1993, l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a donné naissance à l’une des plus grandes zones d’échanges commerciaux au monde. L’ALENA a créé un réseau hautement intégré entre les trois États membres et généré de nombreux avantages économiques. En 2015, la valeur du commerce trilatéral de marchandises s’est chiffrée à plus d’un trillion de dollars américains. Récemment, le président Trump a exprimé des réserves à l’égard de l’ALENA et demandé la renégociation de cet accord. Cette situation offre l’occasion de moderniser cet accord et de l’adapter aux réalités d’aujourd’hui; par exemple, le nouvel accord pourrait traiter du commerce électronique, car l’ALENA a été rédigé avant l’ère numérique. Les négociations ayant été entreprises, il est important que les Canadiens soient informés des défis et des avantages qui découleront de la modernisation de l’accord. Ce nouvel accord devra traiter d’un large éventail de questions qui touchent plusieurs secteurs, par exemple : la gestion de l’offre, les investissements, la propriété intellectuelle, les télécommunications, le commerce électronique, la liberté de circulation, l’énergie, les règles d’origine, le règlement des différends, et bien d’autres encore. Étant donné les complexités qu’implique la renégociation de ce vaste accord commercial, nous posons la question suivante : Quels seront les effets de la modernisation de l’ALENA pour les Canadiens et la relation du Canada avec ses partenaires nord-américains?

Les experts invités ont été :

  • Michael Geist, professeur de droit à l’Université d’Ottawa et éditeur et chroniqueur sur des questions touchant le droit et la technologie;
  • Al Mussel, fondateur d’Agri-Food Economics Systems, où il est également le chef de la recherche;
  • Brenda C. Swick, associée au cabinet d’avocats chez Dickinson Wright, Arbitre experte nommée par le gouvernement du Canada aux termes du chapitre 19 de l’ALENA;
  • Jerry Dias, président d’UNIFOR, le plus grand syndicat du secteur privé au Canada

La discussion est ouverte non seulement aux parlementaires, mais également aux Canadiens, qui sont invités à y participer sur place ou par l’intermédiaire des médias sociaux à @Sensliberaux sur Twitter.

Cette réunion a eu lieu :

Le mercredi 18 octobre 2017
9 h 15 à 11 h 15
Édifice du Centre, pièce 160S


Parquet

Source française

Source anglaise