Mamadosewin (meeting place, walking together)

Les agriculteurs et l’incidence des changements climatiques

Les agriculteurs et l’incidence des changements climatiques

Les agriculteurs et l’incidence des changements climatiques

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de poser des questions à l’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, sur les mesures que prend le gouvernement pour lutter contre les changements climatiques et leur incidence sur les agriculteurs.

Je lui ai posé des questions, car le Comité sénatorial de l’agriculture et de la foresterie, dont je suis un membre de longue date, étudie l’incidence potentielle des changements climatiques sur l’agriculture, l’agroalimentaire et la foresterie depuis plus d’un an. Les membres du comité ont entendu divers témoins, dont des producteurs, qui nous ont dit que les changements climatiques les touchaient déjà : fonte des neiges rapide, inondations, événements climatiques extrêmes, changement de cultures nécessaire pour s’adapter aux nouvelles conditions locales, et changement de stratégie en matière de contrôle des organismes nuisibles.

Les agriculteurs canadiens ont toujours su s’adapter, mais ils ont dit au comité que le gouvernement pouvait les aider à relever ces nouveaux défis liés aux changements climatiques.

Lorsque j’ai demandé quelles mesures le gouvernement prenait pour gérer ces problèmes graves, le ministre a offert une réponse encourageante. Étant lui-même agriculteur, j’ai vu qu’il comprenait les préoccupations et qu’il cherchait à y répondre. Il a souligné l’utilité des programmes de gestion des risques et les fonds investis dans la recherche agricole, dans la technologie agricole propre et dans la recherche sur l’atténuation des gaz à effet de serre.

L’agriculture et l’agroalimentaire revêtent beaucoup d’importance pour l’économie canadienne. Le gouvernement fédéral doit garder l’épaule à la roue pour maintenir la croissance et assurer la prospérité dans les années à venir.